Cross at a lake with a man in prayer beside it, as the sun goes down.

 

Voici où est l’homme face à Dieu – l’évidence est irréfutable: Nous avons transgressé les commandements du Dieu Tout-Puissant. Nous serons coupables au jour du jugement. Jésus est mort sur la croix en sacrifice pour les péchés de l’humanité, pour réconcilier les hommes avec Dieu.

Quelle est la prochaine étape pour que l’homme soit réconcilié avec Dieu?

La prochaine étape est un mot que nous n’utilisons plus beaucoup dans la langue française aujourd’hui, et c’est la « repentance ». La Bible en parle plus de cent fois.

Se « repentir » signifie changer d’idée, changer d’opinion et faire demi-tour. C’est être attristé d’avoir offensé Dieu et avoir décidé de changer de direction avec Son aide.

En même temps, nous plaçons notre confiance et nous croyons au Seigneur Jésus-Christ comme Sauveur et Maître. La repentance et la foi vont main dans la main.

Voici comment nous sommes sauvés de notre culpabilité devant Dieu: en nous repentant et en croyant au Seigneur Jésus, nous devenons une nouvelle créature née dans la famille de Dieu, et nous ne sommes plus sous la condamnation de Dieu.

Voici ce qu’en dit la Bible:

Matthieu 4:17
Dès ce moment Jésus commença à prêcher, et à dire: Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.
Luc 13:3
Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également.
Luc 15:7
De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de repentance.
Luc 5:32
Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs.

La repentance est une cause de grande tristesse et aussi une cause de beaucoup de joie.

  • Une personne peut haïr le péché comme un condamné haït la chaise électrique. Si je hais le péché à cause du châtiment, je ne me suis pas repenti du péché. Au fond, je regrette simplement que Dieu soit juste. Mais si je peux voir le péché comme étant un affront envers Jésus-Christ, et que je me maudisse de L'avoir offensé, alors j'ai expérimenté la vraie repentance du cœur.–Charles Spurgeon, pasteur et auteur

Le cœur attristé d’une personne qui se détourne de sa voie de péché produit tout un impact dans le ciel! C’est la fête:

Luc 15:10
De même, je vous le dis, il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent.
Ezékiel 18:23
Ce que je désire, est-ce que le méchant meure? dit le Seigneur, l’Eternel. N’est-ce pas qu’il change de conduite et qu’il vive?

La repentance n’est pas un sentiment, c’est d’avoir clairement pris conscience de ma banqueroute spirituelle et de ma rébellion devant Dieu, d’en être affligé et de vouloir à tout prix en être délivré.

Nulle personne ne désirera se repentir avant d’être arrivée au bout d’elle-même, d’avoir touché le fond, et d’être prête à « remettre les armes » aux pieds du Seigneur Jésus.

Jésus a dit:

Matthieu 5:3
Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux!
Matthieu 5:4
Heureux les affligés, car ils seront consolés!

Être désolé pour nos péchés ne constitue pas de la repentance, à moins qu’il n’y ait aussi un changement du cœur qui produise un changement de direction.

Une fois sauvé, vous lutterez encore avec les tentations, mais le Seigneur Jésus sera là pour vous aider, et vous pourrez surmonter les tentations. Il se produira des changement dans votre vie. Vous éviterez désormais les choses qui vous séparent de Dieu.

Vous voudrez une vie différente parce que vous aurez alors un nouveau cœur avec de nouveaux désirs:

2 Corinthiens 5:17
Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

L’homme marche dans ses voies, dans la direction de l’élévation personnelle et de la gloire. Il est maître de son navire, suivant son plan de match, cherchant à bâtir son royaume, et accomplissant ses désirs.

Son chemin agréable et confortable le mène, sans qu’il le sache, vers l’enfer.

Jésus l’interpelle et l’invite à Le suivre, Lui qui s’en va dans la direction de l’humiliation, du renoncement à soi et du service. Il l’invite à travailler avec Lui à l’établissement de Son royaume, à Le suivre sur le chemin qui conduit au ciel.

L’homme qui se repent choisit de se détourner du chemin où il se trouve pour suivre le Seigneur Jésus dans Sa voie et Le servir.

Paul décrit la conversion des frères de l’église de Thessalonique:

1 Thessaloniciens 1:9-10
Car on raconte, à notre sujet, quel accès nous avons eu auprès de vous, et comment vous vous êtes convertis à Dieu, en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai, et pour attendre des cieux son Fils, qu’il a ressuscité des morts, Jésus, qui nous délivre de la colère à venir.

La conversion, c’est un point tournant dans la vie. C’est le point tournant dans une vie. Une personne passe des ténèbres à la lumière, de la mort à la vie! C’est un changement beaucoup plus grand que de choisir un une carrière ou partenaire de vie, car les conséquences sont éternelles.

Comme pour les Thessaloniciens, la conversion implique un changement de cap, un changement d’allégeance, un changement de vie. Celui qui se repent et croit au Seigneur Jésus comme Sauveur et Maître demeure toujours à la même adresse, mais il:

Abandonne ses idoles – il délaisse les dieux de son ancienne vie

Pour servir le Dieu vivant et vrai – sa vie est maintenant sous une nouvelle administration, il sert Dieu dans Son entreprise sur la terre

Et attendre des cieux son Fils Jésus – il est maintenant réconcilié avec le Seigneur Jésus et anticipe avec un grand plaisir le moment où il sera en Sa présence.

La conversion implique donc la repentance et la foi, deux côtés d’une même médaille, deux aspects d’un même événement:

La repentance – être affligé de la direction de ma vie, de ma rébellion envers Dieu, et la décision de m’en détourner.

La foi – croire, avoir confiance que la mort et la résurrection du Seigneur Jésus sont suffisants pour le pardon de mes péchés. La confiance pour Le suivre dans Sa direction, maintenant et éternellement.

La conversion est impossible par nous-même. Les bonnes résolutions de début d’année sont toujours brisées au bout de deux semaines!

Le Seigneur Jésus décrit la conversion comme une « nouvelle naissance ». Jésus explique à Nicodème, qui était venu Le voir une nuit, comment il pouvait entrer dans le royaume des cieux:

Jean 3:3
Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

Nicodème était étonné, et a demandé à Jésus de préciser sa pensée:

Jean 3:4
Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître?

Jésus lui a répondu:

Jean 3:5
En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.

Pour aller au ciel, l’homme doit naître d’eau. L’eau est symbole de purification dans les Écritures. L’homme doit être lavé de ses péchés pour être sauvé.

Il doit aussi naître d’Esprit. En cédant sa vie au Seigneur, l’homme expérimente un miracle: Dieu vient habiter en lui! Le Saint-Esprit vient faire Sa demeure en lui, insufflant en lui la vie de Dieu, et produisant dans sa vie un changement radical: un nouveau cœur, une nouvelle direction, de nouveaux désirs!

La réalité de ce changement intérieur causé par l’Esprit de Dieu dans la vie de l’homme devient inévitablement visible de l’extérieur.

Jésus poursuit:

Jean 3:7-8
Ne t’étonne pas que je t’aie dit: Il faut que vous naissiez de nouveau. Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d’où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l’Esprit.

Quelle magnifique illustration! Pensez-y chaque fois que vous verrez les branches des arbres se balançant dans le vent. Le vent est invisible tel le Saint-Esprit, mais quand il souffle, il produit une différence dans les branches, comme le fait le Saint-Esprit dans la vie de celui qui est né de nouveau!

Pour aller au ciel, il ne s’agit pas de prendre de bonnes résolutions. Ni de changer de religion. Il faut se convertir, c’est-à-dire se repentir et croire au Seigneur Jésus comme notre Sauveur et Maître.

Mais nous sommes devant ce qui semble être un paradoxe: nous ne pouvons pas faire cela de nous-mêmes. La Parole nous le confirme clairement:

Jean 1:12-13
Mais à tous ceux qui l’ont reçue (c’est-à-dire la parole, qui est Jésus), à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

Notre hérédité, nos efforts ou notre volonté ne peuvent en aucun cas faire de nous un enfant de Dieu. Recevoir et croire en Jésus comme Sauveur, cela peut seulement nous venir de Dieu.

Jésus a d’ailleurs dit:

Jean 6:44
Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire; et je le ressusciterai au dernier jour.

Comment le Seigneur attire-t-Il une personne à Jésus?

C’est Lui qui ouvre les cœurs. Voyons l’exemple de Lydie, la marchande:

Actes 16:14-15
L’une d’elles, nommée Lydie, marchande de pourpre, de la ville de Thyatire, était une femme craignant Dieu, et elle écoutait. Le Seigneur lui ouvrit le cœur, pour qu’elle fût attentive à ce que disait Paul. Lorsqu’elle eut été baptisée, avec sa famille, elle nous fit cette demande: Si vous me jugez fidèle au Seigneur, entrez dans ma maison, et demeurez-y. Et elle nous pressa par ses instances.

C’est Lui, par le Saint-Esprit, qui nous convainc de notre état pécheur:

Jean 16:7-8
Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement.

Que faire donc?

Si vous voyez votre situation devant Dieu, votre culpabilité et votre besoin d’être sauvé, ce qu’il faut faire c’est de Lui demander: « Seigneur, ouvre mon cœur, convaincs-moi de la vérité! »

Si vous voyez que votre cœur est dur et qu’il vous est difficile de croire, vous pouvez faire comme un père au temps de Jésus:

Marc 9:24
Aussitôt le père de l’enfant s’écria: Je crois! viens au secours de mon incrédulité!

Le point tournant qui change notre vie et notre destinée éternelle, c’est la conversion, qui inclut la repentance et la foi en Jésus. C’est la nouvelle naissance, où le Saint-Esprit de Dieu vient prendre la première place dans une vie et la transforme radicalement.

Transformation impossible à l’homme d’effectuer par lui-même; c’est un cadeau que Dieu offre à celui qui le désire:

Ephésiens 2:8-10
Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.

C’est un réel demi-tour! Dieu devrait nous amener à vouloir des changements drastiques dans notre vie. Nous devrions désirer laisser notre vie de péché derrière nous.

Est-ce le cas pour vous? Souhaitez-vous une vie transformée qui va glorifier Dieu? Aspirez-vous à ce que tous vos péchés soient pardonnés, et que vous puissiez recommencer à neuf avec Lui? Aimeriez-vous que Dieu commence à vous préparer maintenant pour la vie éternelle au ciel?

Temps de décider