Exode 20.8-11: 

Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l’Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes. Car en six jours l’Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour: c’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié.

 

Voici le seul des dix commandements qui ait été annulé dans le Nouveau Testament, ayant été initialement plus spécifique au peuple d’Israël dans l’ancienne alliance:

Colossiens 2:16-17
Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats: c’était l’ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ.

L’Église primitive avait néanmoins pris l’habitude de se rencontrer pour adorer le Seigneur ensemble le premier jour de la semaine – dimanche pour nous aujourd’hui – , pour commémorer le jour de la résurrection du Seigneur Jésus (Matthieu 28.1-7).

Être avec l’Église quand elle s’assemble pour adorer est la chose la plus normale et la plus désirable pour le croyant.

Actes 2:46-47
Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur, louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés.
Hébreux 10:25
N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour.

Malgré le fait que les croyants aujourd’hui ne sont plus tenus d’observer le Sabbat (qui était le samedi d’ailleurs) comme les juifs dans l’ancienne alliance, quelle priorité donnez-vous dans votre vie à être présent toutes les fois que l’Église se rassemble pour adorer le Seigneur?

Cinquième commandement