Exode 20.15:

Tu ne déroberas point.

 

Parfois nous ne pensons pas que nous « volons » quand la valeur de l’objet est minime. Si je prends $2, $20 ou $100 dans votre porte-feuille, c’est du vol. Si je vous prends votre vélo, que vous soyez riche ou pauvre, que vous ayez le moyen de vous en payer un autre ou non, c’est du vol

Aucun policier ne vous permettrait de prendre la voiture de celui que vous savez être un voleur. La justice devrait suivre son cours à son égard, mais vous ne pouvez vous faire justice à vous-même, surtout en commettant un crime.

Voler le gouvernement, même si « le gouvernement nous vole », c’est voler. Voler la compagnie, même si tous les autres le font, même si les contremaîtres le permettent et même le facilitent, c’est aussi voler. Voler du temps à notre employeur, c’est encore voler.

Nous pouvons penser que personne ne sait, personne n’a vu, que nous sommes en sûreté.

Nous ne pouvons nous cacher de Dieu:

Hébreux 4:13
Nulle créature n’est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte.

Nous pouvons prendre le vol à la légère, mais Dieu ne le prend pas à la légère:

1 Corinthiens 6:9-10
Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu.

Posez-vous la question: « Ai-je déjà volé quelque chose dans ma vie? » Si oui, vous avez transgressé le huitième commandement.

Neuvième commandement