loi_chants

 

L’Église – la famille de Dieu

Son existence

Église: n.f., du grec « ekklesia », qui signifie « appelé hors de ». Au temps des apôtres, le mot désignait une assemblée de citoyens libres (non esclaves) réunis pour discuter des affaires de la ville (Actes 19.39-40).

Jésus a appelé ceux qui le suivraient hors du monde:

Jean 15:19
Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait.
2 Corinthiens 6:17-18
C’est pourquoi, sortez du milieu d’eux, et séparez-vous, dit le Seigneur; ne touchez pas à ce qui est impur, et je vous accueillerai. Je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout-puissant.

Jésus précise sa pensée en priant Son Père avant sa crucifixion. Il ne désire pas que son église fuie les gens autour d’eux, mais qu’ils fuient le mal dans le monde:

Jean 17:15
Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal.

Celui qui bâtit l’église est Jésus Lui-même:

Matthieu 16:18
Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.

Jésus est le chef suprême de l’église. Elle est appelée Son corps, et Il en est la tête:

Colossiens 1:18
Il est la tête du corps de l’Église; il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin d’être en tout le premier.

Dans le Nouveau Testament le mot « église » est utilisé environ cent-vingt fois. Il dénote occasionnellement l’église universelle, c’est-à-dire tous les croyants où qu’ils soient dans le monde.

Mais presqu’une centaine de fois, il est employé pour décrire un groupe de croyants dans une certaine localité:

1 Thessaloniciens 1:1
Paul, et Silvain, et Timothée, à l’Église des Thessaloniciens, qui est en Dieu le Père et en Jésus-Christ le Seigneur: que la grâce et la paix vous soient données!

Son importance

Jésus a à cœur l’église! Dans l’Apocalypse, Il apparaît à l’apôtre Jean, se tenant au milieu des sept chandeliers, qui représentent les sept églises (Apocalypse 1.9-18). Il se tient au milieu d’elles, et s’intéresse à ce qui s’y passe. Il écrit aux églises pour leur faire connaître Sa volonté:

Apocalypse 1:11
Ce que tu vois, écris-le dans un livre, et envoie-le aux sept Églises, à Éphèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie, et à Laodicée.

Les épîtres sont les lettres des apôtres aux églises pour les encourager dans leur mise en application de l’enseignement du Seigneur:

1 Timothée 3:14-15
Je t’écris ces choses, avec l’espérance d’aller bientôt vers toi, mais afin que tu saches, si je tarde, comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l’Église du Dieu vivant, la colonne et l’appui de la vérité.

Le plan du Seigneur Jésus pour les membres de Son corps est qu’ils deviennent membres d’une église. Et ceux qui deviennent membres de l’église locale sont ceux que le Seigneur sauve:

Actes 2:46-47
Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur, louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés.

Ceci fait que pour la majeure partie, l’église s’assemble pour l’édification, et se disperse pour l’évangélisation. Nous nous rencontrons pour connaître le Seigneur, et nous allons à la rencontre des gens pour Le faire connaître.

Le Seigneur place des formateurs, des entraîneurs pour aider les croyants à grandir dans la foi et à trouver leur place dans l’église pour l’avancement de Sa Mission:

Éphésiens 4:11-15
Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ.

Les dirigeants de l’Église ont un rôle à jouer:

Matthieu 28:19-20
Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

Et tous les croyants ont aussi un rôle:

1 Thessaloniciens 5:11
C’est pourquoi exhortez-vous réciproquement, et édifiez-vous les uns les autres, comme en réalité vous le faites.
1 Corinthiens 12:25-26
Qu’il n’y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres. Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui.

La croissance de l’enfant de Dieu s’effectue au mieux dans l’église, car c’est dans la communauté des croyants qu’il peut apprendre la volonté du Seigneur, et étant en relation avec les autres, la mettre en pratique.

Un tison ardent qui serait retiré du feu cesserait de brûler et se refroidirait bien vite, et cela tandis que le feu continuerait de brûler fort!

C’est pourquoi le Seigneur a prévu de placer Ses enfants ensemble dans des églises locales pour faire briller Sa lumière à travers le monde:

Actes 16:5
Les Églises se fortifiaient dans la foi, et augmentaient en nombre de jour en jour.

Pour celui qui est né de nouveau dans la famille de Dieu, là où sa famille se rassemble, il veut y être. Il développe, comme Jésus, la coutume de participer activement à la vie de l’assemblée:

Luc 4:16
Il se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du sabbat. Il se leva pour faire la lecture.

Jésus n’était pas indifférent ou insouciant concernant la maison de Son Père, Il l’avait vraiment à cœur. Après avoir vu des gens qui faisaient du profit à commercer dans le temple, il les a chassés:

Jean 2:15-17
Ayant fait un fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les bœufs; il dispersa la monnaie des changeurs, et renversa les tables; et il dit aux vendeurs de pigeons: Ôtez cela d’ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. Ses disciples se souvinrent qu’il est écrit: Le zèle de ta maison me dévore.

Pareillement, le croyant aujourd’hui a à cœur la vie de son église locale, et s’y intéresse activement:

Hébreux 10:25
N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour.

Le baptême et la sainte Cène