Man reading Holy Bible in the church.

 

La Parole de Dieu – la nourriture du croyant

L’apôtre Pierre dit:

1 Pierre 2:2-3
Désirez, comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut, si vous avez goûté que le Seigneur est bon

Voici la véritable marque du disciple du Seigneur Jésus:

Jean 8:31
Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples.

En fait, se nourrir de la Parole de Dieu est aussi important pour la vie du croyant que de manger:

Matthieu 4:4
Jésus répondit: Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

La différence entre la Bible et tout les autres livres est qu’elle est la Parole de Dieu, inspirée par Lui et sans erreur:

2 Timothée 3:16-17
Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre.

La Parole de Dieu n’est pas de la lecture de divertissement. Elle est le mode d’instruction pour la vie sur terre, et pour la vie éternelle. Elle est notre guide, et peut seulement être bénéfique si nous la mettons en pratique:

Jacques 1:22-25
Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. Car, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, et qui, après s’être regardé, s’en va, et oublie aussitôt quel il était. Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l’œuvre, celui-là sera heureux dans son activité.

Les chrétiens mûrs ont la responsabilité d’enseigner aux nouveaux croyants à la mettre en pratique dans leur quotidien:

Matthieu 28:19-20
Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

Les parents ont aussi la responsabilité de l’enseigner à leurs enfants, et même à leurs petits-enfants:

Deutéronome 6:6-7
Et ces commandements, que je te donne aujourd’hui, seront dans ton cœur. Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.
Deutéronome 4:9
Seulement, prends garde à toi et veille attentivement sur ton âme, tous les jours de ta vie, de peur que tu n’oublies les choses que tes yeux ont vues, et qu’elles ne sortent de ton cœur; enseigne-les à tes enfants et aux enfants de tes enfants.

Les Thessaloniciens avaient compris comment considérer la Parole de Dieu:

1 Thessaloniciens 2:13
C’est pourquoi nous rendons continuellement grâces à Dieu de ce qu’en recevant la parole de Dieu, que nous vous avons fait entendre, vous l’avez reçue, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu’elle l’est véritablement, comme la parole de Dieu, qui agit en vous qui croyez.

Dieu connaît toutes choses, et nous sommes limités! Pour comprendre Sa Parole, nous devons Lui demander de nous aider:

Psaumes 119:18
Ouvre mes yeux, pour que je contemple Les merveilles de ta loi!

Et si nous voulons comprendre son enseignement, il faut aussi avoir l’intention de Lui obéir:

Jean 7:17
Si quelqu’un veut faire sa volonté, il connaîtra si ma doctrine est de Dieu, ou si je parle de mon chef.

Dieu nous a donné les Écritures pour rendre les choses plus claires, et non pour nous embrouiller.

  • Nous interprétons donc la Bible au sens littéral, et ne cherchons pas de sens caché entre les lignes, comme nous le ferions avec une lettre nous venant d’un ami d’outre-mer.
  • Nous prenons aussi en considération que la Bible comporte des passages de poésie, et aussi des expressions au sens figuré, comme par exemple quand Jésus déclare:   « Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages » (Jean 10:9).
  • Nous sommes conscients du contexte historique, recherchant ce que le texte voulait dire pour les premiers destinataires, et quel rapprochement existe entre leur situation et la nôtre aujourd’hui.
  • La Bible s’interprète selon les règles de grammaire. Comme dans toute lecture, le sens découle de l’usage des diverses partie des phrases. Nous posons des questions au texte pour en saisir le sens: qui, quand, comment pourquoi.
  • Elle s’interprète aussi selon l’analogie des Écritures, c’est-à-dire en se comparant à elle-même. Nous comprenons un passage en l’interprétant à la lumière de ce que le reste de la Bible dit à ce sujet.

Voici une façon simple de faire:

Priez

  • Remerciez et louez Dieu
  • Confessez vos péchés
  • Demandez-Lui de vous aider à comprendre et mettre en pratique sa parole

Observez

  • Lisez le passage lentement
  • Portez attention aux détails

Questionnez

  • Cherchez les définitions pour les mots inconnus : personnes, lieux, mots nouveaux, etc.
  • Outils: dictionnaire, dictionnaire biblique, cartes géographiques en fin de Bible, atlas biblique

Interprétez

  • Déterminez ce que le passage veut dire

Appliquez

Réfléchissez à ce que ce passage doit changer dans votre vie:

  • Avez-vous découvert une nouvelle vérité sur Dieu pour laquelle vous pouvez vous réjouir et le louer?
  • Avez-vous trouvé une promesse sur laquelle vous pourriez vous appuyer dans votre marche avec Lui?
  • Avez-vous découvert un commandement auquel vous devez obéir?
  • Avez-vous découvert un péché auquel vous devez renoncer?
  • Avez-vous vu une erreur que vous devriez éviter?
  • Avez-vous trouvé un exemple que vous devriez suivre?

Notez

  • Ce que vous avez découvert pour ne pas l’oublier.

Partagez

  • Ce que vous avez goûté pour que d’autres puissent en bénéficier aussi!

La plupart de temps, nous commençons un livre à la page un. Mais dans le cas de la Bible, pour nous qui vivons au 21siècle c’est un peu différent. Pour bien comprendre l’Ancien Testament, il nous est préférable de commencer par parcourir le Nouveau, particulièrement les Évangiles qui relatent la vie de Jésus.

Une fois certains aspects de base saisis dans le Nouveau Testament, la lecture de l’Ancien Testament sera beaucoup plus profitable.

Mais la relation avec Dieu, est-ce une relation à sens unique? Dieu nous parle par Sa Parole, et nous Lui parlons par la prière.

La prière